fleur nabert sculpteur chapelle notre dame du sourire lisieux mobilier liturgique portrait artiste autel bronze doré
fleur nabert sculpteur chapelle notre dame du sourire lisieux mobilier liturgique portrait artiste autel bronze doré

À propos

Fleur Nabert a commencé à sculpter l’argile à 15 ans. Après la découverte de ce matériau de prédilection dans la lumière dorée d’un atelier du sud de la France, elle découvrira, au musée Antoine Bourdelle, à Paris, la puissance du bronze. En 1996, à 16 ans, un premier buste de Beethoven d’après Bourdelle est coulé à la fonderie Landowski. Depuis ce jour, les œuvres se sont multipliées : d’abord inspirées de la littérature et de la mythologie, elles sont ensuite devenues l’expression d’une quête spirituelle.
L’attirance pour les bronzes monumentaux et le sacré donne lieu aujourd’hui à de nombreux projets d’aménagements d’églises anciennes comme à Blérancourt en Picardie (XVIe siècle) avec la création de vitraux ou très contemporaines comme à Saint Adrien à la Défense, Paris.   Chaque chantier a ses particularités : ainsi à Schiltigheim en Alsace, un Christ monumental vient prendre le pas sur la puissance de l’orgue tout en épousant ses couleurs. À Saint Adrien c’est un Christ ressuscité habillé de feuilles d’or qui étincelle sur la blancheur d’un mur de Gloire où prend place le tabernacle.   À Lisieux, c’est un aménagement total qui a eu lieu pour créer en la Chapelle Notre-Dame du Sourire, un espace intime à la rencontre de la « petite voie » de Thérèse Martin, faite d’humilité et d’amour avec, entres autres, un autel gravé des mots “Amour miséricordieux”, une silhouette d’or de la Vierge contenant le tabernacle, et une sculpture de la Sainte bras grands ouverts.

"La loi entière de l’existence humaine se résume à ce que l’homme puisse toujours révérer l’infiniment grand.

Si l’on enlève aux hommes ce qui est infiniment grand, ils cesseront de vivre et mourront désespérés. L’homme a besoin de l’illimité et de l’infini tout aussi bien que de la petite planète où il habite."

Fedor Dostoievski

"La loi entière de l’existence humaine se résume à ce que l’homme puisse toujours révérer l’infiniment grand. Si l’on enlève aux hommes ce qui est infiniment grand, ils cesseront de vivre et mourront désespérés. L’homme a besoin de l’illimité et de l’infini tout aussi bien que de la petite planète où il habite."

Fedor Dostoievski

2021

Création de la statue du roi Saint Louis pour la façade de Saint-Louis-des-Français à Rome

2020

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

Exposition abside de Saint Géry, Valenciennes

2010

Exposition personnelle cathédrale de Metz

2009

Création de la sculpture « le pèlerin du vent » saint Boniface, Burnhaupt, Alsace – France

Exposition personnelle cathédrale de Bruxelles

Inauguration du « Passeur », sculpture monumentale, mutuelle saint Christophe, Paris

Exposition cathédrale de Noyon

2008

Exposition cathédrale de Chartres

Création de vitraux (petites verrières) Blérancourt

2007

Exposition personnelle, La Défense

2006

2005

Exposition personnelle, La Défense

Exposition personnelle, Hermitage gantois, Lille

2004

Exposition abbaye de Lérins, Cannes

Création d’un triptyque et d’un tabernacle pour le lycée Henri IV, Paris

2003

Exposition personnelle, Galerie Bansard, Paris